Stocker de l’électricité dans des vêtements est désormais possible

Alimenter les vêtements et autres objets connectés pour les rendre communicants impose des sources d’électricité efficaces. En alternative aux batteries, les supercondensateurs, actuellement utilisés pour de fortes puissances, apporteraient les bonnes performances, avec des décharges possiblement rapides. Une équipe nord-américaine annonce une avancée intéressante, avec des nanofils de niobium, qui pourraient être tissés.

45b8bd9aec_MIT-Nanowires-1__Copier_

Les supercondensateurs intéressent les chercheurs depuis déjà de nombreuses années. Destinés à l’électronique de puissance, ils représentent un intermédiaire entre les batteries et les condensateurs. Ils peuvent en effet stocker provisoirement une grande quantité d’électricité et la libérer très rapidement, à la manière d’un condensateur, mais ne peuvent pas la garder longtemps. Tolérant un très grand nombre de cycles charge-décharge, ils conviendraient, s’ils pouvaient être miniaturisés, à des petits appareils, smartphones, microrobots ou objets connectés via une connexion sans fil.

Pour intégrer des supercondensateurs dans des appareils de si petite taille, les scientifiques travaillent sur des nanotechnologies. Les nanotubes de carbone ainsi que le graphène ont déjà prouvé leur efficacité pour réaliser une microbatterie rechargeable en une seconde ou intégrer une batterie dans un câble flexible. Mais une équipe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology, États-Unis) et de l’université de Colombie-Britannique (Canada) a trouvé un nanomatériau alternatif qui semble lui aussi très prometteur.

Ils ont créé un supercondensateur sous la forme d’un fil tissé avec des nanofils de niobium. Il s’agit d’un métal qui présente les mêmes propriétés chimiques que le tantale et qui est couramment employé comme élément d’alliage pour les aciers et certains aimants supraconducteurs.

La suite sur : futura-sciences

Publicités

L’Hoverboard bientôt une réalté

Depuis l’hoverboard de Marty McFly dans le film Retour vers le futur II, de nombreux inventeurs se sont mis en tête de créer ce fameux skate lévitant au dessus du sol.

A l’instar de l’hoverboard fonctionnel créé par la startup américaine Hendo, c’est au tour de Lexus, le marque de voitures de luxe de Toyota, de dévoiler sa vision de cet engin mythique.

Son design est épuré. Il mêle haute technologie et matériaux naturels comme le bambou que l’on peut retrouver dans les voitures Lexus.

L’hoverboard de Lexus fonctionne en utilisant la lévitation magnétique pour se maintenir à quelques centimètres au dessus du sol. Cette lévitation est obtenue grâce à de d’azote liquide qui est chargé de refroidir des supraconducteurs combinés à des aimants permanents.

Lexus_Hoverboard_2-600x400

Malheureusement pour nous, il ne s’agit que d’un prototype et cet hoverboard fonctionne uniquement sur un sol métallique spécialement prévu à cet effet. Il ne vous permettra donc pas d’aller vous balader en ville.

L’hoverboard de Lexus est l’un des projets de la campagne « Lexus Amazing in Motion » qui a pour objectif de promouvoir la créativité et l’innovation de la marque.

Source : actinnovation

Une nouvelle application pour retrouver vos objets égarés

Vous avez tendance à chercher tout le temps vos objets?Pixie est la nouvelle application smartphone qui vous permettra de gagner en temps lorsque vous serez en train de chercher vos clés ou n’importe quel autre objet.

http://www.dailymotion.com/video/k3HT1XGu4Yx4KaaeHl2

Pixie est une nouvelle application permettant de retrouver les objets perdus. Le système utilise la réalité augmentée et affiche sur l’écran de votre smartphone la localisation des objets préalablement marqués par des Pixie Points, des petits marqueurs autocollants. Il est possible de retrouver un objet ou même son chien ou son chat dans un périmètre de 30 à 40 mètres environ.

Si l’objet égaré se situe au delà, la dernière localisation connue s’affichera sur la carte. Après presque 2 ans de développement, l’application a acquis une précision de quelques centimètres. Elle permet aussi de faire des listes de vérification, ou « check-lists », pour éviter de partir en voyage sans son chargeur de téléphone par exemple…

(Vidéo) L’avion du futur sans Hublots : Concept IXION

Dans le future l’avion vue par le studio de design français Technicon ne possédera pas de hublots. En effet, le concept du jet privé sans aucun hublot permettra aux passagers de vivre une expérience spectaculaire en observant l’environnement extérieure projeté sur un grand écran 360 degrés par des caméras située à l’extérieur.

Technicon-IXION-1-600x337 

Un autre aspect intéressant de cette innovation réside dans la possibilité de changer d’environnement sur les écrans. On peut par exemple dans le cas ou les passagers se lasseraient projeter d’autres environnements tels que des montagnes, un désert, une plage, l’espace et même des hublots de toutes formes.

Le couloir de l’avion est équipé d’une technologie de suivi des passagers avec contrôle par gestes, permettant d’afficher sur les écrans des informations personnalisées tout en suivant les passagers si ces derniers changent de siège.  Les voyageurs peuvent ainsi suivre l’écran partagé d’une réunion, simuler leur propre écran de télévision pour regarder un film ou encore traiter leurs emails grâce aux tables interactives tactiles situées dans la cabine.

Technicon-IXION-3-600x337

Technicon-IXION-4-600x337

Technicon-IXION-2-600x337

Technicon-IXION-5-600x334

Innovation : des strapontins pour remplacer les sièges des avions

Des strapontins pour remplacer les sièges actuels que nous connaissons,il fallait y penser. Bien qu’inconfortable Air Bus compte ainsi faire gagner de la place dans les avions et faire voyager le plus de monde. 

sieges-avion-airbus_4970227

 

 

Faire voyager les passagers debout, l’idée n’est pas récente. Air Bus compte en tirer profit et faire vendre plus de billet par les compagnie aérienne. Ces dernières années ont vu un accroissement considérable du nombre des passagers sur les vols low cost. Cette idée de voyager debout plaira à plus d’une personne. Des sièges innovants ont déjà été mis au point. Le brevet étant déjà déposer depuis le mois de juin on devrait s’attendre dans les prochains mois à découvrir les premiers prototypes de cette innovation dans le transport aérien.

skyrider-avion-debout_566737

Prototype de sièges imaginés pour voyager debout