Documentaire : L’évolution des ponts

Sept bonds en avant ingénieux ont permis de construire des ponts de plus en plus grands, et finalement le pont le plus grand au monde. Ce documentaire nous montre l’évolution et les nombreuses prouesses dont ont usées les ingénieurs pour édifier ces méga-structures que nous connaissons aujourd’hui.

Publicités

Dubaï: et maintenant, le plus grand centre commercial du monde

Dubaï, capitale mondiale du shopping? Après le plus haut gratte-ciel du monde, le plus haut immeuble résidentiel et l’hôtel le plus élevé, Dubaï compte désormais bâtir un pharaonique centre commercial.

Avoir le gratte-ciel le plus haut du monde ne suffit visiblement pas. La ville-émirat de Dubaï, qui avait inauguré la Burj Dubaï, un édifice de 828 mètres en 2010, annonce désormais vouloir battre le record du plus grand centre commercial du monde.

« Nous voulons faire des Emirats une destination touristique tout au long de l’année », a expliqué le souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached Al Maktoum, samedi dans le communiqué. L’Emirat abrite déjà l’un des plus grands centres commerciaux du monde, le Dubai Mall, et s’est imposé en centre touristique régional, profitant des bouleversements qui secouent le monde arabe.

En raison de la crise de la dette 2009, l’émirat avait dû renoncer à plusieurs projets pharaoniques, mais il est depuis parvenu à restructurer la montagne de dettes pesant sur ses sociétés et son économie a retrouvé le chemin de la croissance.

Mall of the world, le plus grand centre commercial du monde

Avec son nouveau projet, Dubaï espère attirer 180 millions de visiteurs par an. Le « Mall of the world » (Mall du monde), qui s’étendra sur une superficie de 743 000 mètres carrés, sera relié à un réseau de rues commerçantes, a annoncé le gouvernement de Dubaï dans un communiqué samedi soir. Le complexe du Mall du monde comprendra également « le plus grand parc d’attractions à thème couvert du monde » ainsi qu’un quartier culturel abritant des théâtres, et sera relié à une centaine d’hôtels et appartements meublés. « Les promenades de sept kilomètres de long qui relieront tous les bâtiments resteront ouvertes pendant l’hiver et seront couvertes l’été » pour échapper à la chaleur de l’émirat, où les températures frôlent les 50 degrés de juin à septembre.

Le gouvernement n’a pas précisé à quelle date les travaux doivent débuter pour ce projet, dont est chargé Dubai Holding, appartenant au souverain de Dubaï, cheikh Mohammed ben Rached Al Maktoum.

Source : lexpress.fr

Documentaire sur l’évolution du Gratte-ciel : De l’Equitable Life Building au Burj Khalifa

burj_khalifa_clouds_feature

L’histoire des grattes-ciel racontée du premier l’Équitable Life building jusqu’à l’un des plus grands et titanesques au monde le Burj Khalifa. De prouesses en prouesses les ingénieurs sont parvenus à défier les différents phénomènes de la nature et à édifier des gratte-ciels de plus en plus grands.

Mégastructure : le Plus grand barrage du Monde sera au Congo

 

Mégastructure : le Plus grand barrage du Monde sera au Congogrand-inga

Le projet est sur les rails : le plus grand barrage du monde sera construit au Congo à partir de 2015. Il devrait produire une électricité à bas coût. Une chance permise grâce à la situation exceptionnelle du fleuve Congo.

Ce projet est l’un des plus gigantesques projets d’Afrique : avec une puissance de 40 000 mégawatts (MW), il produirait 2 fois plus que le barrage des Trois-Gorges en Chine, pourtant le barrage de tous les records.

Le projet Grand Inga finira par fournir de l’électricité à la moitié du continent africain

C’est un peu moins de la moitié du total des ressources hydroélectriques actuelles de la République démocratique du Congo, dont la Banque mondiale estime à 100.000 mégawatts.

La Banque mondiale estime que si elles sont complétées et fonctionnent à pleine capacité, le complexe pourrait fournir de l’énergie à environ 500 millions de foyers africains.

La première phase du projet, Inga III, aura une capacité de 4 800 mégawatts.

La réunion organisée par la République Démocratique du Congo s’est tenue à Paris et donne suite à un accord signé le 7 mai, entre l’Afrique du Sud et la RD Congo pour une coopération dans le secteur de l’énergie. L’Afrique du Sud qui a un grand besoin énergétique pour son développement notamment dans l’industrie des mines sera un client important de l’électricité produite. D’ailleurs, elle compte s’absorber 2 500 MW des 4 800 MW d’Inga III.

Inga loge déjà deux installations hydroélectriques, Inga I et Inga II en service depuis 1972 et 1982 respectivement. Ces dernières subiront une réhabilitation car étaient délaissées et ne produisait pas leurs puissances prévues.

Le coût des travaux de cette mégastructure est estimé à plus de 80 millions de dollars et sont prévus pour débuter en octobre 2015.

L’hydroélectricité est considérée comme une énergie propre et inépuisable, contrairement au pétrole ou au gaz naturel. Certaines recherches émettent des doutes sur le bilan en gaz à effet de serre des systèmes hydroélectriques. L’activité bactériologique dans l’eau des barrages, surtout en régions tropicales, relâcherait d’importantes quantités de méthane (gaz ayant un effet de serre 20 fois plus puissant que le CO2).