L’Hoverboard bientôt une réalté

Depuis l’hoverboard de Marty McFly dans le film Retour vers le futur II, de nombreux inventeurs se sont mis en tête de créer ce fameux skate lévitant au dessus du sol.

A l’instar de l’hoverboard fonctionnel créé par la startup américaine Hendo, c’est au tour de Lexus, le marque de voitures de luxe de Toyota, de dévoiler sa vision de cet engin mythique.

Son design est épuré. Il mêle haute technologie et matériaux naturels comme le bambou que l’on peut retrouver dans les voitures Lexus.

L’hoverboard de Lexus fonctionne en utilisant la lévitation magnétique pour se maintenir à quelques centimètres au dessus du sol. Cette lévitation est obtenue grâce à de d’azote liquide qui est chargé de refroidir des supraconducteurs combinés à des aimants permanents.

Lexus_Hoverboard_2-600x400

Malheureusement pour nous, il ne s’agit que d’un prototype et cet hoverboard fonctionne uniquement sur un sol métallique spécialement prévu à cet effet. Il ne vous permettra donc pas d’aller vous balader en ville.

L’hoverboard de Lexus est l’un des projets de la campagne « Lexus Amazing in Motion » qui a pour objectif de promouvoir la créativité et l’innovation de la marque.

Source : actinnovation

MICROSOFT INVENTE DES LUNETTES HOLOGRAPHIQUES A RÉALITÉ AUGMENTÉE

Juste après l’annonce de Google sur la suspension de la commercialisation des Google Glass (en attendant de nouvelles versions), Microsoft a profité du lancement de Windows 10 pour présenter HoloLens, ses nouvelles lunettes holographiques à réalité augmentée, qui reposent sur cette dernière mouture du célèbre système d’exploitation.

Le masque HoloLens projette en haute définition et en réalité augmentée, des hologrammes sur l’environnement réel. A la différence des dispositifs de réalité virtuelle type Oculus VR, dans lesquels l’utilisateur est totalement immergé dans un monde virtuel, HoloLens se comporte comme un écran qui affiche des objets virtuels mais à travers lequel l’utilisateur continue de voir le monde réel.

HoloLens-Microsoft-Actinnovation-5-600x272

Les éléments virtuels se superposent et s’intègrent aux espaces physiques bien réels vus par l’utilisateur. Enfin, ce dernier contrôle naturellement tout ceci par de simples gestes des mains.

Avec HoloLens, Microsoft souhaite améliorer la façon dont nous interagissons avec le virtuel pour nous rendre plus efficace au quotidien.

HoloLens-Microsoft-Actinnovation-4-600x399                             HoloLens-Microsoft-Actinnovation-3-600x399

Ces lunettes nous permettent par d’apprendre ou de s’amuser de manière interactive, de communiquer d’une nouvelle façon, de visualiser directement le travail réalisé sur un ordinateur ou encore de partager nos idées en mode collaboratif. Le monde virtuel prend vie sous nos yeux dans notre environnement réel.

HoloLens-Microsoft-Actinnovation-4-600x399 HoloLens-Microsoft-Actinnovation-2-600x399

Dans le cadre d’un travail de conception en trois dimensions, le masque HoloLens permet d’ancrer des hologrammes virtuels sur des objets physiques pour pouvoir évaluer immédiatement la taille et l’échelle en temps réel. Cette technologie permet également de gagner du temps et de prendre les bonnes décision en visualisant un modèle 3D sous tous les angles.

HoloLens-Microsoft-Actinnovation-6-600x405

Les lunettes HoloLens permettront également d’explorer en détail des lieux dans lesquels nous ne sommes pas physiquement, à l’instar des scientifiques de la NASA qui exploreront bientôt Mars en utilisant des hologrammes issus des images du Rover.

Source : actinnovation

[USB] Découverte d’une vulnérabilité impossible à corriger

technologielab

Des chercheurs allemands viennent de démontrer que tous les périphériques USB souffrent d’une énorme vulnérabilité, impossible à corriger à ce jour. Non sécurisé, le firmware du contrôleur peut en effet être reprogrammé pour une tâche malveillante.

L’universalité des connecteurs USB pourrait bien être son principal talon d’Achille. C’est en tout cas ce que révèle une expérience menée par deux chercheurs du Security Research Lab de Berlin (Allemagne), un laboratoire spécialisé dans la sécurité informatique. Après des mois de recherche, une énorme vulnérabilité qui touche l’ensemble des périphériques et des prises USB fut exploitée. Cette brèche repose sur le firmware de la puce du contrôleur. Celui-ci permet d’assurer la connexion entre l’hôte et le périphérique. Les chercheurs ont malheureusement constaté qu’il ne dispose d’aucune protection et peut être reprogrammé à volonté. Le fruit malicieux de leur investigation a reçu le nom évocateur de BadUSB.

Une fois réécrit, le contrôleur peut alors…

View original post 438 mots de plus

par admintechnolab Posté dans Gadgets