[video] Découvrez comment le Burkina Faso compte vaincre la desertification

Di (1)Au Burkina Faso, dans la vallée du Sourou précisément à Dî une révolution est en marche. Grace à un système d’irrigation récemment entré en fonction, on assiste à un changement dans la vie des agriculteurs, eux qui autrefois dépendaient de la saison des pluies, voient leurs rendements être multipliés par quatre ou cinq. Une aubaine dans ce pays d’Afrique de l’Ouest où le secteur agricole occupe plus de 80% des actifs.

La première voiture électrique ougandaise construite par des étudiants

En ce qui concerne les avancés technologiques ces dernières années en Occident, l’Afrique n’a pas dit son dernier mot. Dans plusieurs domaines de nombreux laboratoires se mettent dans le bain de l’innovation. C’est le cas en Ouganda ou des étudiants de la faculté d’ingénierie, de design, d’Art et de technologie de l’Université Makerere, ont construit la première voiture ougandaise électrique(Kiira EV) en 30 mois environ.Il ne s’agit que d’un prototype mais la plupart des pièces ont été concu en Ouganda (la carrosse, le système de combustion etc..).

La voiture à une autonomie de 80 km et la seule source d’énergie est l’électricité. L’assemblage a coûté environ 35000 dollars à la faculté quoi qu’on pense qu’elle puisse être ramenée à 15000 dollars. D’autres projet similaire sont en cours : un sept place et un van de 30 place avec environ 200 km d’autonomie.

Cette innovation ouvre bien de nouvelles portes.Nous commençons à voir une nouvelle Afrique, celle qui en dépis de tous ses problèmes trouve le temps de s’intéresser à l’énergie verte. Il y a de quoi ravir les protecteurs de l’environnement!!

123

kiira

téléchargement (2)

 

 

par admintechnolab Posté dans Afrique

Maroc : 80 km de ligne de tramway supplémentaires à Casablanca

La décision a été prise le 24 juillet dernier par le conseil de la ville. L’estimation sommaire est de 16 milliards de dirhams d’investissements(1,5 milliard d’euros).

Trams_0293_edited-1 (1)

 

Après son inauguration en 2012 les lignes de tramway casablancaises subiront une extension de plus de 80 km d’ici à 2020. Elles desserviront l’ensemble des quartiers de la ville ainsi que les deux nouveaux pôles urbains, Rahma et Lahraouiyine, au sud de Casablanca. En plus du tramway, plusieurs lignes de bus à haut niveau de service doivent être lancées.

En 2007 la construction d’un réseau de métro aérien était projetée mais à finalement été abandonnée ce 24 juillet au profit de cette extension du tramway, pour cause la difficulté de réalisation et le prix jugé trop coûteux.

16 milliards de dirhams investis

Pour rappel, les 31 kilomètres de ligne de tramway actuellement en service ont nécessité un budget de 5,9 milliards de dirhams. 91 entreprises avaient été mobilisées sur le chantier dont Alstom pour le matériel roulant, Colas Rail pour une partie de la plateforme et Cegelec pour le câblage électrique.

L’étude d’avant-projet du métro aérien menée par Systra doit être complétée par de nouvelles études en vue de développer le réseau de tramway, et ce avant que soient lancés les premiers appels d’offres. Au total, 16 milliards de dirhams vont être investis pour son développement.